Ce territoire est bordé par la Seine et traversé par l’autoroute A13.

Située au Nord et en bout du Département des Yvelines, la Communauté de Communes les Portes-de-l’Ile de France comporte 19 communes du canton de Bonnières Sur Seine et du Plateau de Lommoye et fait la jonction entre 3 départements (Département de l’Eure, Département du Val d’ Oise et Département des Yvelines), et entre deux régions (Normandie et Ile-de-France).

Plus de 22 000 habitants vivent sur ce territoire. Deux communes ont une dominante semi-urbaine avec 4 000 habitants chacune, un habitat tant individuel que collectif, les autres communes ayant un caractère rural prononcé.

La Communauté de Commune les Portes de l’Ile-de-France, structure juridique qui porte le territoire, a vu évoluer son périmètre. Le territoire a franchi plusieurs étapes successives pour conduire à son périmètre actuel. En effet, la Communauté de Communes a été créée le 20 décembre 1993 entre les communes de Bennecourt, de Bonnières, de Freneuse. La commune de Limetz-Villez y a adhéré le 1er janvier 2002, les communes de Gommecourt et de Moisson le 1er janvier 2005, puis les communes de Blaru et Jeufosse le 1er janvier 2006 et celle de Port-Villez le 1er janvier 2013.

En 2017, la collectivité s’est agrandie. Le Plateau de Lommoye regroupant 10 communes a fusionné avec la Communauté de Communes Les Portes de l’Ile de France.

Communes

Bennecourt

Blaru

Boissy-Mauvoisin

Bonnières-sur-Seine

Bréval

Chaufour-lès-Bonnières

Cravent

Freneuse

Gommecourt

Jeufosse

Limetz-Villez

Lommoye

Ménerville

Moisson

Neauphlette

Port-Villez

Saint Illiers le Bois

Saint Illiers la Ville

La Villeneuve en Chevrie

Total

Habitants

1855

919

626

4633

1740

471

440

4374

690

425

1942

680

220

951

865

245

468

344

629

21 517

Sièges

3

1

1

7

3

1

1

7

1

1

3

1

1

1

1

1

1

1

1

37

Ainsi, au lieu et place des communes, et dans le cadre des compétences qui lui sont transférées, la Communauté réalise des actions et des services à l’intérieur de son périmètre. Par le jeu de la mise en commun des moyens et d’une économie d’échelle, ceux-ci sont plus pertinents et plus performants que s’ils sont entrepris au sein de chacune des communes membres.L’objet fondateur de la Communauté de Communes est de favoriser le développement économique du territoire local, et d’associer les communes au sein d’un espace de solidarité, en vue de l’élaboration d’un projet commun de développement et d’aménagement de l’espace.

Retour en haut